Hypatie et le patriarche le 4 mai dans la grange

Ce 4 mai, malgré un froid glacial, la grange du Beugnon était comble pour "Hypatie et le patriarche", une pièce puissante dénonçant l'obscurantisme, l'intégrisme et l'intolérance, une très belle soirée pleine d'enseignement.


Festival de théâtre les 17, 18 et 19 mai dans la grange

Dans le cadre des "petites scènes de printemps" nous avons proposé trois pièces au contenu fort différent: "Danse Morob" de Laurent Gaudé par la Cie du Taltrac, "Grasse matinée" de René de Obaldia par la Cie du lavoir et "Karl Marx le retour d'Howard Zinn interprété par Emile Salvador.
La grange était trop petite pour accueillir un public enchanté, qui a été unanime pour demander, que soit reconduite cette idée de festival sur trois jours, la saison prochine


Deux lieux, deux expositions au Beugnon du 15 au 23 juin

La première dans la Chapelle acueillait les peintures et collages d'Isabelle Jullien ; l'artiste mêle peinture et papier pour réaliser des oeuvres abstraites. Les formes aléatoires sont collées sur un support selon un agencement spontanée donnant un rythme aux oeuvres pour créer équilbre et esthétisme.
La seconde dans l'ancienne école accueillait les oeuvres de plomb et autres matériaux de Jacques Berlin figuriste passionné depuis plus de 50 ans. On pouvait admirer les armées napoléoniennes, les rois de France, des personnages célèbres et des héros de bande dessinées.